Qui sommes-nous ?

600 phenix est l’aboutissement de deux parcours complémentaires

Sandrine Ausset

22 ans de management, 5 ans de conduite du changement dans la banque, la co-fondation d’une association pour la promotion des femmes dans le monde professionnel et une autre pour le soutien de jeunes artistes lyriques, teintent mon parcours d’une sensibilité pour la psychologie, la sociologie, le développement de l’être humain.
Aujourd’hui, j’apporte ma sensibilité, mon expérience et mes compétences dans l’accompagnement des personnes pour les aider à anticiper, se réaliser ou se reconstruire,  en pleine confiance et conscience.
Pour jouer ma part et enrayer la progression du « burn out » de la société j’interviens pour que le changement dans les organisations et la société d’une part soit éthique et responsable avec une conviction :
« Le but de toute institution sociale est de rendre le plus heureux qu’il est possible ceux qui vivent sous ses lois. Le bonheur ne doit pas être réservé à un petit nombre d’hommes ; il appartient à tous» Lavoisier.
Mes champs d’intervention :
  • L’accompagnement des personnes en burn-out (certifiée RPBO http://rpbo.fr/)
  • L’accompagnement des entrepreneurs dans leur dimension « personne » pour entreprendre en conscience
  • L’identification, la résolution de problématiques d’organisations sur la confiance, l’engagement, l’équilibre (certifiée au modèle Arbre de confiance https://www.trustinside.fr/fr/, formation à la systémie)
  • L’animation de groupes de co-développement (certifiée Si-Institut)
Mes valeurs : Confiance, Accomplissement et par dessus tout la Vie
Mes centres d’intérêt : philosophie, neurosciences, sociologie, psychologie, chant lyrique, théâtre
Quelques activités psycho-corporelles : le Taï Chi, le Yoga, la méditation, la contemplation
Mon ambition : contribuer  
  • à l’accomplissement des autres,
  • à la réalisation de la raison d’être éthique et responsable des organisations,
  • à la mission de la société

Sylvie Serre

J’ai passé 20 ans à concevoir des espaces de travail malins et chaleureux. Je voulais que chaque salarié puisse avoir du plaisir à échanger dans des espaces adaptés à chaque activité pour « mieux vivre et travailler ensemble ». J’ai créé pour cela deux marques de mobilier : Sity et Laganda.

Si comme moi, vous pensez que les espaces de travail révèlent, portent  et ancrent le fonctionnement des relations inter-personnelles dans l’entreprise, alors, des espaces adaptés aux besoins élémentaires, contribuent à pacifier les relations : l’énergie de chacun est alors au service de l’activité.

Ma connaissance des besoins nécessaires aux personnes pour se reconstruire après un burn-out m’a conduit à mettre les hommes et les femmes au coeur du dispositif de prise en main de leur environnement de travail. En prenant conscience de leurs besoins, ils deviennent acteur de leur qualité de vie au travail. Cette prise de conscience est particulièrement bénéfique lorsque les personnes reviennent dans l’entreprise après un burn-out, mais également à l’équipe qui les accueille, à leur manager et finalement à l’entreprise toute entière.

Nous avons tous la capacité de prendre appui sur l’espace pour nous ressourcer.

Mes champs d’intervention :

  • L’environnement de travail comme ressource au service de la Qualité de Vie au Travail aux étapes-clé de l’évolution humaine d’une entreprise.
  • La gestion des modes mentaux anti-stress de l’approche neuro-cognitiviste (certifiée de l’Institut de Neuro-cognitivisme).
  • L’animation de groupes de co-développement en particulier pour les personnes qui souhaitent développer un projet entrepreneurial après un burn-out (certifiée Si-Institut).
  • L’accompagnement des personnes qui reconstruisent leur vie après un burn-out (formée à la méthode RPBO. www.RPBO.fr).

Mes valeurs les plus ancrées sont :

L’autonomie – La légèreté – La curiosité

Le phenix de 600 phenix

Le phenix se métamorphose à chaque fois qu’il renait de ses cendres. En quête de connaissance pour nourrir chacune de ses vies, il poursuit inlassablement sa métamorphose. Et parce qu’il a eu plusieurs vies, il peut montrer le chemin et donner l’alerte. Par analogie, les personnes en burn-out sont nos sentinelles. Elles nous alertent sur les dysfonctionnements graves de notre société  : n’est-ce pas toute la société qui est en burn-out ?

Et vous, qu’avez-vous à apprendre de votre burn-out ? Pour vous ? Pour les autres ? Pour la société de demain ?

Notre société dysfonctionne dans sa relation au travail ? ce serait tentant de désigner un responsable.  Mais les racines du mal sont profondes et leurs causes systémiques.

Si nous voulons agir efficacement, il est nécessaire d’aborder la problématique à trois niveaux : individuel, organisationnel et sociétal.

  • Au niveau individuel, nous aidons les personnes à se reconstruire et à se protéger. Elles montreront d’autres chemins et contribueront à créer un monde où chacun a sa place.
  • Au niveau organisationnel, nous prévenons et déminons les situations qui risquent de générer des burn out.
  • Enfin, au niveau sociétal, nous pensons le travail et la société de demain avec une communauté dont vous faites partie, en partenariat avec des experts et des chercheurs pluridisciplinaires.

Ainsi, nous ouvrons des perspectives et imaginons de nouvelles voies.

Notre vision : métamorphoser le travail, pour un monde où chacun a sa place !