Article ? Vous avez dit article ? A quoi sert d’écrire sur le burn-out ?

Que veut dire le mot « article » ? Le mot article est une partie, une partie de texte, d’un ensemble d’écrits, mais c’est aussi un bien, un adjectif voire même une tranche de vie. Il sert à vanter, à préciser, à ordonner suivant le contexte dans lequel il est employé. Que peut-on réaliser pour contribuer à améliorer le monde quand on a peu de moyens, pas tant de courage que ça, mais quelques idées ? Et que le burn-out nous semble un symptôme criant ?

Un article, des articles sur le burn out? Nous l’utiliserons, l’ »article », dans toutes ses acceptions. Pour préciser, vanter, ordonner, clamer parfois, et nourrir une tranche de vie brûlante pour notre avenir…celle où le travail érigé en valeur se métamorphose parfois en bien, parfois en mal, jusqu’à épuiser et à tuer.

Nos « articles » sont destinés à donner une opinion, ouvrir des questionnements et des voies d’exploration pour éclairer et réveiller.

Sémantique ? Vous avez dit sémantique ? Quels mots utiliser pour parler du burn-out ?

Eléments de langage, novlangue… Georges Orwell a donné son opinion dans un roman devenu mythique, dont une nouvelle traduction est sortie en mai de cette année.

Les phenix ont l’éternité pour gagner en liberté et en clairvoyance mais l’uniformisation, la simplification du langage permettent-elles l’émancipation ou enferment-elles ? Comment redonner richesse, profondeur, humanité aux échanges à l’air des processus, benchmarks et power point ?

Pourquoi cette question dans le jardin des Phenix ? Parce que la justesse, la richesse et la diversité des mots seront indispensables pour toucher, engager et mobiliser afin de réaliser un monde où chacun a sa place.

Fondement ? Vous avez dit fondement ? Quels fondements pour ce projet et ce jardin où l’on échange pour que chacun ait sa place?

La personne est au cœur du projet de 600 phenix, sa juste place dans le monde en est la finalité. Le projet rassemble une communauté de pairs et d’experts en synergie pour métamorphoser le travail. Les accompagnements sont réalisés aux moments clés ou critiques du parcours professionnel. Ils sont toujours décliné dans toutes les dimensions de la personne : son corps, son esprit et son lien aux autres et à son environnement. L’innovation est érigé en principe de questionnement, d’expérimentation et de décision. Le partage et le rayonnement des innovations sociales et sociétales sont notre ambition.

Nous n’avons pas de solutions définitives et de réponses toutes faites. Dans quel monde avez-vous envie de vivre ? Qu’êtes vous prêt(e) à faire pour le faire advenir ? A quoi êtes vous prêt(e) à renoncer ? Qu’êtes vous prêt(e) à perdre ? La problématique du jour ? Est-ce que cela suffira pour métamorphoser le travail et créer un monde où chacun a sa place ? Sans doute pas. Alors quoi d’autre ? Comment ? Et avec qui ?